Le dressage moderneLe dressage moderne

Dans l’élevage des chevaux portugais qui est maintenant aussi axé sur un type de cheval talentueux avec des allures très amples, capable de participer aux reprises de dressage internationales, a conduit au Portugal à des discussions très animées pour définir dans quelle mesure le lusitanien peut être transformé en un cheval essentiellement de sport et qui ne va pas perdre petit à petit ses caractéristiques pour donner un autre cheval de sport.

Cependant, le projet de l’APSL porte depuis lors des fruits: en 2008, le Portugal a été représenté pour la première fois avec trois lusitaniens aux Jeux olympiques de Pékin ainsi qu’en 2010 aux Jeux équestres mondiaux au Kentucky. Les cavaliers Gonçalo Carvalho, Daniel Pinto, Nuno Palma, et la cavalière Maria Caetano, ainsi que d’autres, font leur apparition sur le parquet international du dressage. Même de grands champions comme Kyra Kyrklund ou Christian Pläge ont découvert le lusitanien pour le dressage et les premiers forums internationaux sur cette discipline équestre ont été organisés avec succès au Portugal avec, par exemple, la présence de Edward Gal.

Le grand intérêt au Portugal pour le dressage a, comme indiqué ci-avant, fortement influencé la race ces dernières années. Des sélections ciblées, afin d’obtenir des chevaux de plus grand format avec des allures élastiques et relevées se fait donc sentir. Il est seulement à espérer que ces chevaux vont conserver toutes leurs qualités qui en font ce qu’il a été jusqu’ici, et cela représente bien sûr un grand défi pour les éleveurs.

Christian Pläge avec l’étalon lusitanien VICE REI lors de la 3e Journée du cheval lusitanien à Avenches le 30 mai 2010

 

Représentation officielle du livre généalogique de l'APSL

Newsletter
Newsletter

Abonnez-vous à notre CLS Newsletter pour recevoir la mise à jour des informations sur le Cavalo Lusitano Switzerland!